methode_montessori

Comment appliquer la méthode Montessori à la maison ?

Livres, cahiers, jeux, activités, … il n’est pas rare de trouver des conseils, astuces, outils et matériels éducatifs avec la mention “Montessori”. Même si certaines personnes pensent qu’il s’agit d’un effet de mode, la philosophie Montessori existe depuis très longtemps. Elle a été mise en avant par diverses études scientifiques et se présente comme une source d’inspiration intéressante. Elle a déjà fait ses preuves dans plusieurs pays et ne cesse de susciter davantage d’engouement au fil du temps. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce qu’elle compte parmi les formes de pédagogie alternatives les plus utilisées. À travers elle, l’enfant développe son intellect par l’expérimentation et la stimulation, et ressent le besoin d’inspecter, de secouer, de goûter, de toucher, de sentir, …

Qu’est-ce que la méthode Montessori ? Pourquoi est-elle autant appréciée ? Quelles sont ses particularités et ses grandes lignes ? Est-il possible de l’appliquer à la maison ? Si vous n’avez pas encore cerné ses différentes notions, consultez tout simplement la suite de l’article.

Qu’est-ce que la pédagogie Montessori ?

Bien plus qu’une simple approche éducative et alternative, la pédagogie Montessori est une philosophie de vie qui permet d’avoir un nouveau regard sur les enfants. Elle accorde davantage d’importance à la découverte et l’apprentissage de ces derniers, tout en respectant et en s’adaptant à leur rythme. Elle joue un rôle capital dans leur épanouissement, leur ouverture au monde et leur éveil, et participe au développement de leur personnalité (sur les plans scolaire, physique, émotionnel et social).

Contrairement à la pédagogie traditionnelle qui remplit les enfants de connaissances, les éduque et oriente leur apprentissage et leur actions, la méthode Montessori se base sur des principes différents. Elle soutient notamment les enfants, les aide à mieux affirmer leurs qualités et forces, et les accompagne dans leur croissance naturelle. Elle les considère dans leur globalité et comme des personnes à part entière, et prend en compte leur développement intellectuel et psychique.

La philosophie Montessori utilise des techniques d’apprentissage harmonieuses et conviviales, et délaisse tous les systèmes de notation classiques (ceux-ci jugent d’ailleurs les enfants). Elle améliore et développe le plaisir et le désir de connaitre, l’autonomie, la concentration, la confiance et l’estime de soi.

Cette méthode éducative met toutes les cartes dans les mains des enfants et leur permet de libérer leur potentiel et de s’épanouir pleinement. Elle est donc bienveillante et positive.

Qui était Maria Montessori ?

Née en 1870 en Italie, Maria Montessori était une pédagogue et une femme médecin italienne. Elle est mondialement connue pour avoir élaboré une approche éducative centrée sur le développement des enfants : la pédagogie Montessori.

Même si elle a fait face à de nombreuses critiques durant son parcours, Maria Montessori n’a jamais baissé les bras. Elle a vaillamment affronté le regard et les moqueries de plusieurs individus (la gente masculine en particulier), et a réussi facilement le concours de la faculté de médecine.

Maria Montessori a tiré son inspiration des travaux de 2 pédagogues et médecins français (Édouard Séguin et Jean Itard). Grâce à leurs outils, elle a expérimenté la motricité et la sensibilité des enfants à sa charge. Après leur avoir appris à compter, à écrire et à lire, elle leur a fait passer des examens de fin de formation.

Les enfants à sa charge ayant obtenu de meilleures notes que les autres, Maria Montessori a cherché à comprendre les raisons d’une telle différence. C’est ainsi qu’elle a ouvert la première école Montessori en 1907.

Quels sont les grands principes de la pédagogie Montessori ?

Selon Maria Montessori, tous les enfants naissent bons et il est nécessaire de les respecter pour qu’ils demeurent ainsi. Cela consiste à les inciter à respecter autrui et les préparer à une meilleure vie dans la société.

La pédagogie Montessori se sert de la connaissance comme l’un des facteurs essentiels permettant aux enfants de vivre en harmonie avec eux-mêmes, leur environnement et leurs pairs. Elle leur offre des enseignements individuels qui tiennent compte de leurs défis, de leurs forces et de leur rythme.

La méthode se base sur 5 grands principes dont l’objectif principal est le déploiement du potentiel des adultes en devenir (sur les plans spirituel, émotionnel et physique). Tout au long de ses nombreuses années d’étude et d’observation, Maria Montessori a établi des approches globales permettant aux éducateurs de bien accompagner les plus jeunes dans leur développement et leur construction.

Le respect de l’enfant

De tous les principes de la pédagogie Montessori, le respect de l’enfant est sans le moindre doute le plus important.

Respecter un enfant consiste, par exemple, à éviter d’interrompre sa concentration et lui donner la liberté d’apprendre par lui-même, de réaliser des tâches pour lui-même et de faire ses propres choix.

Les éducateurs sont des modèles de résolution pacifique des différends et de respect pour les enfants. Ils leur apprennent à observer, sans pour autant juger.

Pour information, le respect des enfants n’était pas une pratique courante lors de l’ouverture de la première école Montessori au début du 20ème siècle.

L’esprit absorbant de l’enfant

La philosophie Montessori aide l’enfant à apprendre de son environnement, et ce en vivant simplement.

À travers ses sens, l’enfant est capable d’absorber les informations de son monde. En sa qualité d’être pensant, il peut ainsi en tirer des leçons.

Les périodes sensibles

Selon l’approche Montessori, l’enfant est plus apte à acquérir de nouvelles connaissances et compétences lors de certains moments spécifiques (ou périodes sensibles).

Les périodes sensibles interviennent dans un ordre bien précis et ne durent que le temps nécessaire à l’enfant pour acquérir les compétences. Toutefois, il est important de préciser que la durée varie selon les individus.

Les éducateurs Montessori observent régulièrement les enfants, ceci afin de déterminer leurs périodes sensibles. Une fois ces dernières identifiées, des ressources leur sont fournies pour leur permettre de s’épanouir.

L’environnement organisé, riche et préparé

L’enfant apprend mieux dans un cadre lui permettant de faire des choses par lui-même. Ledit cadre doit d’ailleurs être centré sur lui et favoriser sa liberté d’exploration.

Pour créer un environnement riche et organisé, il est conseillé d’y disposer des expériences et du matériel de façon indépendante et ordonnée.

L’auto-éducation

Encore appelée éducation à la paix, l’auto-éducation signifie tout simplement que l’enfant est en mesure de s’éduquer lui-même. À l’instar du respect de l’enfant, elle fait également partie des principales croyances de la pédagogie.

Afin que les enfants s’éduquent, il est conseillé de leur fournir des encouragements, des conseils, des sources d’inspiration et un environnement.

Quel matériel Montessori acheter ?

jeu_montessori

Maria Montessori avait un objectif : aider les enfants à maximiser leur liberté d’exploration et d’apprentissage à travers les mouvements, tout en leur offrant des choix dans un environnement organisé. Pour cela, elle a mis au point des équipements leur permettant de se développer et de s’adonner à la pratique de certaines activités.

Dans le but de satisfaire aux besoins sociaux, spirituels, cognitifs et psychologiques de l’enfant, Maria a créé un cadre de discipline et de liberté. Elle y a ajouté des outils, des exercices et des équipements relatifs à des compétences spécifiques et favorisant l’apprentissage naturel.

Le matériel Montessori privilégie le concret à l’abstrait, et peut être manipulé et observé. Il permet de comprendre et d’apprendre, et joue un grand rôle dans le développement des enfants. Il aide également ces derniers à se construire et à explorer leur environnement. De plus, il perfectionne les activités spirituelles, intellectuelles, sensorielles et motrices.

Les jeux Montessori

Par leurs différentes formes, tailles et couleurs, les jeux Montessori occupent une place importante dans le développement des enfants. Ils leur permettent d’acquérir de nouvelles compétences et de s’amuser, et mobilisent leurs sens. Ils comprennent des éléments mobiles et en relief, et favorisent l’auto-apprentissage.

Selon les principes de la pédagogie, les adultes accompagnent tout d’abord les enfants dans la compréhension des jeux. Par la suite, ils s’éloignent et les laissent expérimenter et découvrir seuls.

Pour information, les jeux Montessori sont classés sous différents types.

Les jeux de construction

Que les enfants soient du premier âge ou plus grand, les jeux de construction leur donnent la possibilité d’améliorer leur motricité fine. Ils sont excellents pour leur développement et permettent d’empiler ou d’encastrer des pièces. À la fois indémodables et ludiques, ils sont généralement conçus en bois (ils sont ainsi écologiques et respectueux de l’environnement).

Voici quelques exemples de jeux de construction : la tour arc-en-ciel, le balancier multicolore, la tour XXL d’extérieur, le kit de construction, …

Les jeux de cuisine

Qu’il s’agisse de la découpe, du mélange, de la cuisson ou du pétrissage des aliments, les enfants sont dotés d’un esprit de curiosité. Les jeux de cuisine les mettent aux fourneaux et leur offrent la possibilité de devenir de vrais cordons bleus. En plus de leur apprendre la préparation de différents menus et de reconnaitre certains outils du quotidien, ils accroissent également leur créativité.

Le service à thé et les légumes à découper en bois sont des incontournables pour les enfants.

Les jeux sensoriels

Ces jeux stimulent la sensibilité des enfants et les conduisent à la découverte de l’environnement et du monde. Ils sont ludiques et divertissants, et bénéficient de multiples avantages. Ils développent notamment la motricité, améliorent la dextérité, éveillent les sens, affinent la créativité, …

Les jeux sensoriels permettent aux enfants d’apprendre, de s’amuser et d’épanouir. Ils existent sous une large gamme, dont la boîte de perles Montessori, le circuit à billes arc-en-ciel, le mémo tactile, le tableau d’activités Montessori, le livre sensoriel Montessori, …

Les meubles Montessori

Comme indiqué précédemment, la pédagogie Montessori est une approche éducative complète. Elle a pour objectif de rendre les enfants autonomes et libres d’apprendre à leur rythme. Pour ce faire, elle vise à leur offrir des intérieurs construits et pensés spécialement pour eux, où tout est à leur taille.

Pour que les enfants grandissent en sécurité selon la philosophie Montessori, il est essentiel de choisir des meubles qui leur conviennent. Ceux-ci les placent à hauteur des adultes lors de gestes quotidiens et facilitent leur apprentissage. Ils sont destinés à tous les âges et s’utilisent de différentes façons.

Grâce aux meubles Montessori, les enfants découvrent, expérimentent, acquièrent une confiance en eux et gagnent en autonomie. Ils développent par eux-mêmes une aptitude à organiser, à ranger et à prendre soin de leur environnement. En plus de cela, ils évoluent dans un cadre bienveillant et sécurisant, et n’ont plus besoin de l’aide des adultes.

Plusieurs jeux Montessori sont disponibles sur le marché, ce qui vous permettra de trouver facilement un modèle adapté à votre enfant. Voici une liste pour vous aider : la tour d’observation Montessori, la chaise cube Montessori 3-en-1, …

Utiliser la méthode Montessori pour l’apprentissage quotidien de l’enfant

Apprendre à l’enfant à faire seul : il s’agit de l’un des principes les plus connus de la méthode Montessori. Il améliore la confiance de l’enfant et développe son autonomie. Il s’applique à tous les domaines du quotidien, parmi lesquels les repas et la propreté.

Apprendre à manger avec la méthode Montessori

Apprendre l’autonomie alimentaire à un enfant peut très rapidement se transformer un véritable parcours du combattant. Pour que celui-ci devienne une personne fréquentable et sociable à table, bonne volonté et patience sont indispensables.

Pour vous aider, vous trouverez ci-dessous des conseils et des astuces pour apprendre à votre rejeton à manger avec la méthode Montessori. Idéal pour vous lancer avec sérénité.

L’adaptation de l’environnement

Afin que l’enfant évolue et gagne en autonomie, adaptez régulièrement l’espace à ses qualités. Vous pouvez, par exemple, installer une table et une chaise basses à sa hauteur dans la cuisine. Ainsi, il n’aura pas besoin de votre aide pour s’installer et mangera ses repas de son côté.

Si l’enfant est âgé de 2 ou 3 ans, proposez-lui quelques exercices pour qu’il apprenne à se débrouiller seul. Pensez également à lui fournir des ustensiles adaptés à sa force. La tour d’observation Montessori est le meilleur outil pour l’enfant découvre par lui-même.

En se servant lui-même, l’enfant apprendra à doser les parts dans son plat selon son appétit.

La mise en place du couvert

La mise en place du couvert est aussi un exercice intéressant de la méthode. Par exemple, elle apprend à l’enfant à faire la différence entre la droite et la gauche, et ce de manière progressive.

Pour aider l’enfant dans son apprentissage, proposez-lui un service de table customisé avec les emplacements des verres, des assiettes, des couverts, … Bien qu’il existe des modèles prêts à l’emploi ou à imprimer sur Internet, veillez à ce qu’ils comportent la mention “service de table Montessori”.

La préparation du déjeuner

La préparation des repas compte aussi parmi les grands classiques de la méthode. Vous trouverez diverses activités selon l’âge de l’enfant et pourrez vous en servir pour la stimulation de ses sens : sentir et toucher les aliments, regarder leurs couleurs, …

Sachez d’ailleurs que les enfants aiment manger ce qu’ils ont préparé eux-mêmes.

Activités pour les enfants en bas âge

Munissez-vous de cartes sur lesquelles sont représentés tous les aliments et ingrédients nécessaires à la cuisson des aliments. Remettez-les ensuite à l’enfant et demandez-lui de récupérer tous les produits (n’oubliez pas de disposer ces derniers de manière à ce qu’il puisse les atteindre).

Si vous le souhaitez, demandez aussi à l’enfant de laver les légumes et les fruits, et d’explorer les formes, les couleurs, les odeurs, …

Activités pour les grands enfants

Pour peu qu’ils aient déjà fait l’acquisition de compétences au préalable, les grands enfants sont en mesure d’effectuer la quasi-totalité des tâches essentielles à la préparation des aliments. Avant de les laisser, par exemple, découper ou peler des aliments, montrez-leur comment procéder (il est conseillé de commencer par des ingrédients mous à découper avec un ustensile peu tranchant).

Gardez toujours à l’esprit que c’est en répétant et en observant que les enfants intègrent les gestes. De leur côté, les adultes doivent leur montrer autant de fois que nécessaire et les accompagner durant leur apprentissage, et ce jusqu’à ce qu’ils soient capables de se débrouiller seuls.

Plusieurs recettes illustrées sont disponibles sur la toile et permettent aux enfants de se mettre dans la peau d’un chef cuisinier. Ainsi, ils pourront préparer de succulentes pâtisseries à l’heure du goûter ou des repas pour le dîner. Quoi qu’il en soit, restez toujours en observateur et n’intervenez qu’en cas de danger ou de réelle nécessite.

Le nettoyage

Grâce à la philosophie Montessori, l’enfant apprend rapidement qu’il est responsable de son environnement. Mettez donc un balai, des torchons et des éponges à sa disposition dans la cuisine. De cette façon, il pourra procéder au nettoyage et au rangement derrière lui.

Accompagnez-le au début et laissez-le devenir progressivement autonome.

Apprendre la propreté avec la méthode Montessori

Selon les principes de la philosophie Montessori, il est essentiel de respecter le cycle d’apprentissage des enfants, sans forcer le passage à une prochaine étape. En effet, le but est de les accompagner à découvrir par eux-mêmes et s’autoéduquer.

Voici quelques astuces intéressantes pour que l’enfant apprenne la propreté avec la méthode Montessori :

• achetez des livrets de la méthode pour l’apprentissage de la propreté (vous en trouverez plusieurs sur Internet selon l’âge du rejeton) ;
• encouragez l’enfant et félicitez-le régulièrement. Évitez de le gronder en cas d’accidents, car ces derniers font partie du processus d’apprentissage ;
• aménagez des toilettes Montessori dans la maison et disposez-y des objets à portée de main de l’enfant (idéal pour qu’il gagne en confiance et en autonomie) ;
• établissez une routine pour aller sur le pot (ne grondez jamais l’enfant s’il ne réagit pas).

La philosophie Montessori repose sur une véritable envie de respecter et de comprendre les besoins des enfants, et de déployer leur potentiel. Elle consiste à porter un regard nouveau sur eux et les aider à devenir des êtres autonomes et épanouis. Elle se présente également comme une méthode optimiste et humaniste, et a de nombreux bienfaits sur les capacités d’adaptation et de créativité des plus jeunes. Pour que ces derniers puissent se développer naturellement, il est indispensable de leur attribuer une totale liberté de mouvement, de les observer objectivement et attentivement, de bien organiser leur environnement et d’avoir pleinement confiance en eux.

paradis du jouet logo
Inscrivez-vous à la newsletter & recevez -10 % sur votre première commande

Profitez-en !