Tableau de Propreté : Apprendre la propreté avec Montessori !

Réussir l’apprentissage de la propreté chez votre enfant peut être une tâche intimidante. Heureusement, nous avons quelques conseils et astuces pour vous aider dans le processus d’apprentissage de la propreté Montessori chez l’enfant !

Préparer l’environnement pour l’apprentissage de la propreté

Vous voudrez créer un environnement de toilette préparé, à la taille de l’enfant, avant que votre enfant ne soit prêt à commencer à apprendre à utiliser le “pot” ou les toilettes, peut-être vers 13-15 mois. La magie de l’environnement préparé réside dans le fait que vous serez prêt à répondre aux besoins de votre enfant.

Une fois que vous avez un environnement préparé, vous pouvez commencer à faire des changements “debout” dans le lieu d’aisance de votre enfant. Les changes debout permettent à l’enfant d’être plus indépendant, car il est capable de collaborer davantage au processus, comme baisser son pantalon. Vous pouvez installer une barre Montessori dans la salle de bains ou demander à votre enfant de se tenir à la baignoire pendant que vous le changez. Après chaque changement de couche, invitez votre enfant à s’asseoir sur les toilettes, afin qu’il s’habitue à cette routine.

Tableau de propreté Montessori

À partir de quel âge utiliser un tableau de propreté Montessori ?

Avant de commencer à planifier votre programme d’apprentissage de la propreté, il est important de prendre une seconde pour voir si votre enfant est vraiment prêt à devenir propre.Voici quelques signes qui indiquent que votre enfant est peut-être prêt à abandonner les couches :

  • Il manifeste un intérêt pour les toilettes (votre enfant parle-t-il d’aller aux toilettes et veut-il y aller avec vous ?)
  • Il veut une couche propre lorsqu’il est sale. (Votre enfant vous avertit-il lorsqu’il est allé aux toilettes avec sa couche ?)
  • Capacité à retenir sa vessie pendant de longues périodes. (La couche de votre enfant reste-t-elle sèche pendant une longue période, puis passe-t-elle de sèche à pleine en un court laps de temps ?)
  • Capacité à remonter et à baisser son pantalon sans aide.
  • Capacité à suivre des instructions à plusieurs étapes.
  • La plupart des enfants sont prêts à commencer l’apprentissage de la propreté entre 18 et 24 mois, tandis que d’autres ne sont pas prêts avant 3 ans. L’âge moyen de l’apprentissage de la propreté est de 27 mois.

Si vous décidez de commencer à apprendre la propreté à votre enfant plus tôt que prévu, il est important que vous constatiez des signes de préparation. Vous vous épargnerez bien des frustrations si vous êtes sûr que c’est le bon moment pour tout le monde, y compris pour votre enfant.

Tableau de propreté Montessori : La méthode basée sur l’emploi du temps

L’approche utilisée par la plupart des parents est celle de l’apprentissage de la propreté basée sur le emploi du temps. Au lieu de programmer les pauses toilettes en fonction d’une minuterie, les visites aux toilettes de l’enfant sont basées sur sa routine quotidienne habituelle.

Il peut s’agir d’essayer d’aller aux toilettes au réveil, avant/après les repas, avant/après avoir fait la sieste, et entre différentes activités de jeu. Les parents peuvent également organiser des visites aux toilettes pendant les périodes où leur enfant fait fréquemment pipi ou caca dans sa couche.

L’objectif étant que l’enfant apprenne à reconnaître les signaux de son corps, il faut toujours le féliciter et l’amener aux toilettes s’il en fait la demande, quelle que soit la méthode d’apprentissage de la propreté utilisée.

Commencer à utiliser le tableau de propreté Montessori

Pour que les choses soient faciles pour vous et votre enfant, assurez-vous d’avoir tout le matériel dont vous aurez besoin. Demandez-vous si vous souhaitez utiliser un mini pot pour votre enfant, et si l’utilisation d’un escabeau ou d’une minuterie est judicieuse. Faites des réserves de sous-vêtements en quantité suffisante pour parer à tout accident.

Le fait de pouvoir marquer les visites réussies sur le pot sur un tableau de propreté peut l’aider à voir ses objectifs et à célébrer ses victoires.

Les premiers jours d’utilisation du tableau de propreté

Vous devez vous attendre à devoir prévoir des pauses toilettes fréquentes au début.

Bien que vous ayez jugé que votre enfant était prêt pour l’apprentissage de la propreté en vous basant sur les signaux de votre enfant, il se peut que vous rencontriez une certaine résistance à l’abandon des couches. Si la résistance est grande et que l’un de vous deux devient frustré, faites marche arrière et réessayez quelques semaines – ou même quelques mois – plus tard.

Il est important de rester calme et de faire de l’apprentissage de la propreté une expérience agréable pour votre enfant. Au début, les félicitations ou les récompenses doivent concerner le fait de s’asseoir sur le pot plutôt que d’aller dans le pot – des petits pas !

Si votre enfant a un accident, il faut l’encourager à continuer d’essayer et ne pas le punir. Il est essentiel de rester positif et optimiste.

Utiliser le tableau de propreté à l’extérieur de la maison

Si vous avez l’intention de vous déplacer en ville pendant l’apprentissage de la propreté, essayez de commencer par de courtes sorties (avec des toilettes connues le long de votre parcours !) N’oubliez pas que votre enfant peut ne pas se sentir très à l’aise dans les toilettes publiques et que les toilettes à chasse d’eau automatique peuvent effrayer certains enfants.

N’oubliez pas d’emporter un sac à langer rempli de plusieurs vêtements de rechange, de lingettes, de couches et même de chaussures de rechange si possible. Avoir toujours en tête de remplir avec votre enfant le tableau de propreté pour qu’il est un visuel sur son apprentissage.

Tableau de propreté : FAQ

On a eu le plaisir d’échanger sur l’apprentissage de la propreté aux enfants avec Susanne, professeure dans une école Montessori. Voici une partie de notre interview.

À quoi ressemble la meilleure routine propreté et à quel moment il est préférable de commencer ?

Le changement de couche et l’apprentissage de la propreté font partie intégrante de la routine quotidienne dans notre classe de jeunes enfants. Nous prenons soin de “suivre l’enfant” avec un tableau de propreté et de procéder au stade de développement individuel de chaque enfant. Nous surveillons l’intérêt de l’enfant et d’autres indicateurs qui montrent qu’il entre dans une période sensible (généralement entre 18 et 24 mois) pour l’apprentissage de la propreté.

Dès le début, les enfants sont changés dans la zone de la salle de bains. C’est important car cela envoie un message clair à l’enfant : c’est ici que nous allons pour être changés et utiliser les toilettes. Chaque enfant est invité à se rendre aux toilettes lorsqu’il en ressent le besoin. Les soignants sont au sol pour aider les enfants si nécessaire. Nous voulons que les enfants participent activement au processus de changement, c’est pourquoi ils sont changés en position debout. Cela permet d’encourager l’indépendance de l’enfant en matière de soins personnels (habillage et déshabillage) et facilite la transition vers l’utilisation des toilettes.

Que faire si votre enfant résiste à l’apprentissage de la propreté ?

Lorsque l’enfant refuse d’être changé ou de s’asseoir sur le pot, reconnaissez ses sentiments en lui répétant ce qu’il dit (“Tu ne veux pas aller sur le pot maintenant”). Continuez en disant : “Dans une minute, il sera temps d’essayer le pot”. Évitez d’ajouter “OK ?” à la fin de cette déclaration, car vous lui donnerez le choix d’essayer à nouveau ou non. Éloignez-vous et laissez l’enfant absorber l’information que vous venez de lui donner. Veillez à suivre les instructions que vous donnez à l’enfant et revenez l’aider si nécessaire. Si l’enfant participe à une activité, attendez qu’il ait terminé ou invitez-le à emporter une partie de l’activité aux toilettes.

Est-il fréquent, comme dans mon cas, qu’un enfant arrête l’apprentissage de la propreté ?

Il n’est pas rare que les enfants fassent de bons progrès pendant un certain temps, puis s’arrêtent ou régressent un peu. C’est un grand pas pour eux et il leur faudra du temps pour le comprendre et le pratiquer. Essayez de ne pas vous décourager ou d’abandonner. Continuez à aller de l’avant et soyez constant tous les jours !

Comment puis-je m’assurer que mon espace est aménagé pour être un environnement Montessori plus adéquat ?

Assurez-vous que la salle de bain est préparée pour que l’enfant puisse l’utiliser. Des tabourets solides et/ou des sièges de toilettes aident les enfants à se sentir stables et en sécurité lorsqu’ils sont assis ou debout. Enlever complètement les chaussures et les pantalons et libérer les pieds et les jambes de l’enfant l’aidera à mieux s’équilibrer lorsqu’il est assis sur le pot. Laissez l’enfant décider de la position (assise ou debout, face à l’avant ou à l’arrière) dans laquelle il se sent à l’aise pour aller sur le pot. Il est parfois utile d’avoir un petit panier de livres ou d’objets, ou des images sur le mur, pour aider l’enfant à passer le temps.

Lorsque l’enfant a fini d’utiliser le pot, encouragez-le doucement à s’habiller (en l’aidant si nécessaire) et à se laver les mains. Nous reconnaissons toujours les progrès réalisés par l’enfant à chaque fois et lui disons : “Hourra, tu as essayé le pot aujourd’hui ! Nous allons réessayer (puis indiquer quand il sera temps de réessayer)”.

Quand un parent doit-il commencer la transition de son enfant vers les sous-vêtements ?

Lorsque l’enfant reste sec pendant de longues périodes, qu’il vous dit quand il est mouillé ou sale et qu’il réussit à utiliser le pot, il est peut-être temps de passer aux sous-vêtements. Les culottes d’apprentissage épaisses et matelassées sont les plus efficaces car elles permettent à l’enfant de sentir l’humidité et sont plus absorbantes que les sous-vêtements en coton plus fins. Lorsque les circonstances le permettent, laissez l’enfant se promener les fesses nues. Cela peut l’aider à voir et à comprendre ce qui se passe. Une fois que les enfants commencent à porter des sous-vêtements, il est important de continuer à les utiliser. Les allers-retours sont déroutants pour l’enfant et lui font comprendre qu’on ne lui fait pas confiance et qu’on ne s’attend pas à ce qu’il continue à utiliser les toilettes. À long terme, l’apprentissage de la propreté sera plus réussi pour l’enfant et pour vous si toutes les personnes qui s’occupent de l’enfant apportent leur aide et veillent à ce que la routine de l’enfant reste cohérente.

C’est si facile d’être frustré. Avez-vous des conseils spécifiques pour l’état d’esprit des parents ou des soignants pendant l’apprentissage de la propreté ?

L’apprentissage de la propreté peut être une expérience agréable surtout si vous utilisez un tableau de propreté. Il est important de rester calme, détendu et PATIENT ! Ces sentiments se transmettront à l’enfant et l’aideront à se sentir en sécurité et à l’aise pendant ce voyage. Veillez à ne pas transmettre à l’enfant des messages négatifs sur son corps ou sur ce qu’il a dans sa culotte. Nous parlons de ce que nous faisons tout au long de ce processus et de la sensation agréable d’être propre et sec.

tableau de proprete montessori

Télécharger le tableau de propreté

paradis du jouet logo
Inscrivez-vous à la newsletter & recevez -10 % sur votre première commande

Profitez-en !