manger montessori

Apprendre à manger avec la pédagogie Montessori

Apprendre à manger seul est une étape importante dans l’éducation d’un enfant. Il existe beaucoup de méthode et de façon d’apprendre à un enfant de manger seul. Voici quelques-unes des astuces pour apprendre à manger selon la pédagogie Montessori.

Créez un environnement beau et paisible pour manger

Les enfants des écoles Montessori mangent généralement dans leur classe, ce qui leur permet d’éviter la bruyante cafétéria de l’école. Mais il ne s’agit pas de manger recroquevillé à son bureau. Dans de nombreuses écoles que j’ai observées, la salle est transformée à l’heure du déjeuner, et les élèves jouent un rôle essentiel dans les rituels de mise en place et de nettoyage, s’appropriant ainsi leurs repas. J’ai vu une classe de garçons d’âge préscolaire passer une demi-heure à mettre la table pour leurs camarades, en essayant de travailler en coopération pour créer des arrangements et des réarrangements élaborés des assiettes et de l’argenterie.

Le nettoyage fait partie de l’éducation quotidienne

Les dégâts sont une partie normale de la journée scolaire – lorsqu’ils se produisent, les enfants apprennent à les nettoyer. Dans une classe Montessori, on attend des enfants qu’ils apprennent à servir la nourriture et à se servir eux-mêmes. (Les enseignants préfèrent les sols non recouverts de tapis pour faciliter le nettoyage).

Lorsque les enfants renversent quelque chose, au lieu de se mettre en colère, j’ai entendu un enseignant Montessori dire : ” Je vois beaucoup d’eau sur le plancher. Que devons-nous faire lorsque nous renversons de l’eau ?” L’enfant prend un chiffon et commence à nettoyer et l’enseignant l’aide. “Est-ce que tu vois encore de l’eau sur le sol ? Allons la chercher !” De même, lorsque mes enfants renversent de l’eau à table, je leur donne un chiffon et nous essuyons ensemble. Et puis je pense à mettre moins d’eau dans une tasse ou un pichet la prochaine fois.

Grâce à ce processus, les enfants apprennent qu’il est naturel et normal de faire des erreurs. Ce processus permet de cultiver l’expérimentation et l’estime de soi.

Observer et s’adapter
L’une des caractéristiques de l’éducation Montessori est l’observation attentive (sans s’énerver !) et l’adaptation de l’environnement si nécessaire.

Faites participer les enfants à la préparation des repas

J’ai appris que la meilleure façon de préparer le dîner n’est pas d’envoyer les enfants au salon pour jouer avec leurs jouets, mais de leur demander de mettre la main à la pâte. Pour les plus jeunes, cela peut être de laver des Tupperware dans l’évier ou de pousser l’essoreuse à salade, et pour les plus grands éplucher et à couper les concombres.

Les légumes d’abord

Les enfants ont tendances à se précipiter sur les pâtes et piquent une crise si vous leur demandez de manger des légumes.
Alors
J’ai appris à mettre les légumes en premier sans autre choix.

Bien que je n’aie pas fait de cours de cuisine auparavant, j’ai observé qu’ils sont plus susceptibles de manger une soupe en purée s’il n’y a rien d’autre sur la table pour le distraire. De même, j’essaie et réessaie de proposer de nouveaux aliments.

Décomposer la tâche

L’approche Montessori peut être appliquée à n’importe quelle tâche, et consiste à décomposer la tâche en une série d’étapes faciles à gérer. La philosophie, qu’elle soit française ou Montessori, est claire : tous les enfants, avec de la préparation et de la pratique, peuvent devenir des mangeurs heureux, propres et sains.

paradis du jouet logo
Inscrivez-vous à la newsletter & recevez -10 % sur votre première commande

Profitez-en !