tour montessori 2

Tout savoir sur la Tour d’observation Montessori

Quel que soit l’âge de l’enfant, l’apprentissage commence par la théorie et débouche sur la pratique. L’observation conduit alors vers une reproduction mimétique des gestes dans un schéma propice au développement des capacités cognitives et motrices. Pour aider les petites filles à évolution, à se familiariser avec leur environnement et à stimuler leur imagination, il existe un dispositif aussi simple qu’ingénieux : la tour d’observation Montessori.

Qu'est-ce qu'une Tour d'oservation Montessori ?

Également appelée « tour d’apprentissage », la tour d’observation Montessori est un concept éducatif créé en 1992 par une éducatrice Montessori, Carol Gamble.

tour montessori 1

Les avantages d'une Tour Montessori pour l'enfant

Cet outil a pour objectif d’éveiller la curiosité de l’enfant et de stimuler sa fibre créative. Il est aussi conçu pour solliciter son autonomie. Des ressources spécialement choisies pour le développement des compétences de l’enfant sont utilisées pour meubler l’espace tout en restant facile d’accès. Le marchepied fabriqué en bois permet de prendre de la hauteur : une découverte verticale de l’environnement favorisant l’apprentissage de simples tâches du quotidien.

 

Le tour d’observation permet à l’enfant de se rehausser et de gagner en stabilité. Grâce aux barreaux et panneaux qui encadrent les 4 côtés, les risques de chute sont quasi-illimités. Ces éléments de protection peuvent servir d’appui en cas de perte d’équilibre. L’enfant peut alors bouger librement et profiter de son parcours d’apprentissage sans la moindre crainte.

Est-ce qu'une Tour Montessori est dangereuse pour l'enfant ?

La tour Montessori est parfaitement sécurisée si l’enfant a atteint un niveau de mobilité suffisant. Il convient de s’assurer qu’il est en mesure de se tenir debout et d’être capable de monter ne serait-ce qu’une seule marche. Difficile alors de déterminer un âge précis pour utiliser la tour de manière sécurisée. Cependant, les bébés en deviennent généralement capables à partir de 18 ans.

Les parents sont tenus d’assister l’enfant pendant la phase d’initiation. Ils doivent aussi lui expliquer le principe d’utilisation des marches afin de lui offrir une expérience éducative complète et enrichissante. L’enfant apprendra rapidement à bouger en s’appuyant sur les barreaux en cas de déséquilibre.

Les différents types de tour Montessori en fonction des besoins

Il y a 5 grandes catégories de tours Montessori. Chacune d’entre elles est adaptée au profil de l’enfant lui permettant d’avoir une bonne perspective de son environnement en dépit de sa taille. Voici les types de tours disponibles :

 

  • Tour d’observation Montessori Pliable : Dotée d’une barrière avant et arrière, cette tour sous forme de tabouret transformable peut être utilisée pendant le brossage des dents et le lavage des mains. Elle peut également servir de table pour la prise des repas et de support pour des activités comme le coloriage.
  • Tour d’observation Montessori évolutive : Modulable, la tour s’adapte aux besoins et à la taille de l’enfant. Elle peut jouer un rôle important dans le développement de la motricité globale et de la coordination. Elle est utilisée comme un mini-terrain de jeu, un point d’observation ou un tableau de dessin.
  • Tour d’observation Montessori Jumeaux : Conçu pour deux enfants, la tour pour jumeaux améliore la mobilité tout en favorisant la capacité d’entraide et de solidarité. Ce mobilier permet de prendre de la hauteur pour se brosser les dents et peut servir de bureau.
  • Tour d’observation Montessori multi-usage : Support pour observer des activités, chaise haute, la tour multi-usages est polyvalente. Dotée de 2 roues, elle est facile à déplacer assurant ainsi le développement de l’autonomie de l’enfant.
  • Tour d’observation bureau : Modulable, transformable et multifonctionnelle, cette tour permet d’avoir la même taille qu’un adulte. Elle est généralement utilisée pour observer les activités dans la cuisine. Une fois dépliée, elle est parfaite pour faire du coloriage.
tour montessori 2

Comment choisir une Tour Montessori ?

Le choix d’une tour Montessori doit s’appuyer sur des critères spécifiques

Choisir une Tour Montessori en fonction de ses besoins

Choisir une tour Montessori selon ses besoins revient à comprendre les fonctionnalités qui répondent aux aptitudes de l’enfant. En dépit de leur diversité, les modèles disponibles sont tous conçus pour développer la motricité de l’enfant et lui permettre de gagner en autonomie. Des critères spécifiques doivent alors être pris en considération à commencer par la superficie de la maison.

 

Pour un petit espace, une tour pliable sera plus appropriée. En réalité, toutes les variantes convertibles permettent une économie de place non négligeable. Ajoutez à cela qu’elles sont modulables rendant les champs d’utilisation quasi-infinis.

 

Le meilleur moyen d’offrir à votre enfant une tour Montessori adaptée à ses capacités motrice et à son niveau de mobilité est d’investir dans un dispositif polyvalent. Ces tours d’observation avec pour certaines une ardoise intégrée peuvent se transformer, en deux trois mouvements en un toboggan, un bureau évolutif, un support à hauteur réglable, une chaise et bien d’autres fonctionnalité qui aident l’enfant à évoluer et à apprendre.

Les critères pour choisir une bonne Tour Montessori

Les facteurs dont il faut tient compte pour sélectionner une tour Montessori sont :

 

  • Le Matériau : Le choix du matériau de fabrication est déterminant pour la stabilité du dispositif. Il doit supporter le poids et les différents mouvements de l’enfants. Evitez alors les tous d’entrée de gamme qui risquent de s’effondrer au fil du temps et des utilisations. Préférez des matériaux solides comme le bois massif. Par ailleurs, les fabricants proposent désormais des modèles en plastique qui répondent aux normes de sécurité et de résistance.
  • Le design : Le matériau et le design sont 2 critères indissociables. L’aspect esthétique de la tour d’observation est étroitement lié à ses matières de fabrication, mais pas seulement ! Il va sans dire que ce dispositif imposant passe rarement inaperçu dans une maison. Vous devez alors en choisir un qui s’intègre dans la déco. Votre choix dépendra du style de votre intérieur et de vos préférences personnelles, sachant que les fabricants redoublent de créativité afin de concevoir des designs uniques. Cependant, si l’on devait relever 3 esthétiques, on pourrait distinguer les tours Montessori minimalistes, élégantes et colorées.
  • Le Budget : Il y a des tours pour chaque budget ! Les modèles d’entrée de gamme dépassent rarement une vingtaine d’euro. En milieu de gamme, vous trouverez des tours qui coûtent aux alentours de 50 euros. Et les prix peuvent grimper de manière exponentielle en fonction du matériau, du design, de la solidité et de la polyvalence.
  • La sécurité : Il s’agit du critère le plus important. Un enfant doit toujours se sentir en parfaite sécurité pour monter la tour, en descendre, bouger, découvrir et apprendre. Choisissez alors un dispositif suffisamment stable pour limiter les risques de perte d’équilibre au moindre mouvement dynamique. Les modèles qui comportent des barreaux maintiennent le bébé en place et l’empêchent de glisser.
  • Les éléments de personnalisation : Les tours Montessori présentent des caractéristiques communes auxquelles vous pouvez ajouter des éléments de personnalisation comme la couleur. Pour une petite fille, un modèle rose conviendrait davantage à son univers. Vous pouvez aussi personnaliser le dispositif avec des motifs animaliers chat, girafe, dragon ou panda en fonction des alternatives proposées par la marque.
  • La marque : Il est vivement recommandé de choisir une tour fabriquée en France. Ces enseignes respectent scrupuleusement les normes de sécurité. Certaines d’entre elles proposent même des tours sur-mesure permettant aux clients de personnaliser davantage le dispositif commandé. Cette option élargit les possibilités de design, de dimensions et de couleurs en vue de vous fournir un modèle qui colle parfaitement à vos attentes et au niveau d’autonomie de votre enfant.

Comment utiliser une Tour Montessori avec son enfant ?

Les activités qu’un enfant peut réaliser avec une tour Montessori sont nombreuses mais convergent vers un objectif unique : celui de permettre au bébé d’avoir plus d’autonomie, de mieux se familiariser avec son environnement et d’évoluer sereinement. Voici alors les principales activités et expérience que votre petite fille va pouvoir vivre :

 

  • Dans la salle de bain : La tour Montessori peut être un excellent outil pour inculquer à votre fille les rituels d’hygiène. Elle pourra alors prendre suffisamment de hauteur pour être face au miroir, se coiffer, se brosser les dents et se laver les mains. L’apprentissage dans la baignoire peut se faire à travers des jouets flottants ou coulants.
  • Dans le salon ou la chambre à coucher : Dans ces pièces de la maison, votre enfant pourra entreprendre différentes activités comme enfiler un manteau et lacer les chaussures. A côté des habitudes quotidiennes, ils peuvent utiliser la tour comme bureau et s’exercer au coloriage, au collage, bref à toute activité manuelle et éducative.
  • Dans une aire de jeu : L’usage d’une tour Montessori comme espace de jeu va permettre à votre enfant de s’adonner aux activités propices à son développement à savoir la découverte des plantes, la manipulation de sable magique et la fabrication d’instruments musicaux. Ces expériences sensorielles favorisent l’appropriation de l’enfant de son environnement. En activant ses sens, il apprend à se construire des repères et à développer ses capacités cognitives.
  • Dans la cuisine : Dans cette pièce à vivre, l’enfant apprend, en utilisant une tour Montessori, à améliorer ses aptitudes motrices. En optimisant la coordination main-œil, il sera de plus en plus capable de réussir des tâches quotidiennes et d’en faire de véritables réflexes. Nous pouvons citer à titre d’exemple : le transfert des pâtes du grand plat à une assiette à l’aide d’une cuillère, l’ouverture et la fermeture des bidons et le versement d’un verre d’eau.

Fabriquer une Tour Montessori soi-même

Outil d’apprentissage exceptionnel, la tour Montessori peut être facile à fabriquer soi-même. Il suffit d’avoir quelques connaissances en bricolage pour monter votre dispositif en quelques heures. Cette solution est idéale si vous disposez d’un budget limité et que vous ne pouvez pas investir dans une tour prête à l’emploi.

 

Internet offre de nombreux tutoriels DIY notamment sur YouTube, des blogs et des plateformes spécialisées. En suivant les directives promulguées, vous réussirez à fabriquer une tour qui n’aurait rien à envier aux modèles vendus dans les commerces et conçus par des professionnels que ce soit en termes d’esthétique, de fonctionnalités ou de sécurité. La technique la plus simple à exécuter est d’acheter un marchepied chez IKEA. Dans la collection permanente, le modèle fabriqué en hêtre est parfaitement adapté aux petites filles. Il peut être utilisé comme comptoir, table ou bureau. Ce hack vendu à 12.99 euros peut également servir de tabouret à une hauteur plus basse.

 

Essayons alors de voir comment il faut s’y prendre pour créer une tour Montessori. Dans un premier temps, vous devez vous procurer plusieurs mètres de tasseaux de bois. Nous vous recommandons le hêtre afin de conserver le même style que le hack de base. Les tasseaux doivent être de différentes épaisseurs pour pouvoir intégrer dans la tour toutes les fonctionnalités souhaitées. Pour concevoir le barreau de protection, vous utiliserez une tige en bois. Equipez-vous aussi d’une visseuse et d’une scie. Une fois tous les matériaux et outils en main, voici les étapes à suivre :

 

  • Couper le tasseau carré de 160 cm en 4 baguettes d’une longueur de 40 cm.
  • Poncer la surface correctement.
  • Couper le tasseau large de 180 cm en 4 morceaux de 23,5 cm.
  • Poncer la surface correctement
  • Visser les tasseaux sur chaque coin du marchepied
  • Visser les 4 morceaux sur chaque côté du tabouret à l’horizontal : 2 en bas et 2 en haut.
  • Visser les baguettes de 39,5cm sur la face arrière du tabouret en suivant un sens horizontal : un en bas et un en haut.
  • Poncer avant si vous le jugez nécessaire

Pour personnaliser la tour, il suffit d’appliquer une peinture. Cependant, il serait préférable de conserver la teinte et le toucher du bois naturel. Assurez-vous toutefois que le ponçage a bien éliminé les échardes et que la surface est parfaitement lisse. Cela facilitera aussi le nettoyage et préviendra l’apparition de tâches résistantes.

 

Pour équiper la tour de points d’observations supplémentaires et de tableaux, des panneaux pleins doivent être placés de part et d’autre du dispositif. Avec des compétences plus développées en bricolage, certains réussissent à fabriquer des modèles plus élaborés tant au niveau des fonctions qu’au réglage.

paradis du jouet logo
Inscrivez-vous à la newsletter & recevez -10 % sur votre première commande

Profitez-en !