tout-savoir-sur-les-jeux-montessori

Tout savoir sur les jeux Montessori

Quel parent n’a pas cherché des jeux d’éveils pour développer les savoirs de son enfant ? Vous avez certainement déjà entendu parler de la fameuse Méthode Montessori mais connaissez-vous les jeux qui lui sont associés ? En quoi consistent les Jeux Montessori adaptés à la pédagogie basée sur l’auto-apprentissage ? Pourquoi et comment contribuent-ils au développement et à l’autonomie des enfants ? Qu’est-ce qui différencie un jeu Montessori d’un autre ? À quel âge commencer à les utiliser pour apprendre en s’amusant ? Comment sont-ils conçus ? Pourquoi sont-ils en bois ? Comment les choisir et surtout les utiliser ? Pourquoi les parents, les éducateurs et bien évidemment les enfants adorent les jouets Montessori ? Suivez le guide…

 

Avant les jeux, il y a Maria Montessori et sa pédagogie…

Pour tout savoir sur les Jeux Montessori, il faut au moins avoir une petite idée sur Maria Montessori, la pédagogue à l’origine de tout. Il faut aussi comprendre le fonctionnement de sa méthode reconnue et utilisée dans le monde entier depuis plus d’un siècle. Les jeux sont en effet indissociables de leur créatrice et de sa pédagogie.

 

Maria Montessori en bref

Première femme médecin italienne, Maria Montessori (1870-1952) est surtout une pédagogue et une grande observatrice de l’enfance. Ses premières études ont concerné les jeunes déficients mentaux enfermés sans activité dans les asiles psychiatriques d’Italie. Ses constatations l’ont menée à des préceptes clairs “L’éducation est un processus naturel chez l’enfant qui n’est pas acquis par les mots, mais par l’expérience de son environnement“. Pour elle, tous les enfants sont dotés de capacités d’apprentissage, il suffit de leur donner les bons outils. Mieux, selon elle, les enfants ont des capacités d’auto-apprentissage, “L’enfant a un esprit capable d’absorber la connaissance. Il a le pouvoir de s’instruire tout seul“.
C’est pour tirer parti des exceptionnelles prédispositions des enfants qu’elle a imaginé et expérimenté des activités adaptées à chaque âge. Elle a mis en place une méthode pédagogique qui porte son nom et conçu du matériel et des jeux destinés à booster leur développement.

 

Les grands principes de la Pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori est basée sur une approche éducative globale qui va de la naissance jusqu’à l’âge adulte. Elle place l’enfant au centre de son développement mais surtout son bonheur, son épanouissement et le respect de sa personnalité en première ligne. Sa méthode alternative résolument positive est basée sur :

  • La confiance en soi afin que l’enfant puisse se construire solidement à chaque période sensible de son existence. L’objectif final est qu’il s’ouvre et s’intègre au monde en vue de devenir un adulte équilibré.
  • L’autonomie et les expérimentations choisies. Maria Montessori rend l’enfant responsable de ses gestes dès le plus jeune âge. Elle lui donne les clés pour qu’il devienne acteur de sa vie et puisse réussir. Elle préconise de lui laisser le choix des activités parmi une gamme de propositions bien pensées.
  • L’éveil en douceur et l’apprentissage au rythme de chaque enfant. Pour citer encore Maria Montessori, “L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit, mais une source que l’on laisse jaillir“. Il faut donner le temps à chaque enfant de se construire.

Sa méthode résolument moderne est la plus répandue dans le monde depuis 1907 et enseignée dans un réseau d’écoles spécialisées. Au-delà de la pédagogie, les spécialistes parlent d’un environnement Montessori dans lequel les jeux jouent un rôle primordial.

 

Les jeux Montessori pour l’enfance et la vie

Le matériel imaginé par Maria Montessori sert à la construction de l’enfant. Il est conçu pour créer un environnement approprié, un véritable cocon éducatif permettant le développement de son potentiel, sa concentration et son individualité. Mais qu’est-ce qu’un jeu Montessori ? C’est bien plus qu’un jeu, c’est le résultat d’études et de tests validés sur des générations d’enfants de tous milieux sociaux et pays. Mais ce sont surtout des supports aux apprentissages conçus pour répondre à des besoins précis. Pour ce faire, les jeux Montessori répondent à des normes et des caractéristiques spécifiques. Ils touchent la vie pratique, le développement sensoriel, ainsi que l’apprentissage du langage et des mathématiques.

Des jeux adaptés aux périodes sensibles

Maria Montessori a observé des périodes sensibles par lesquels passent les enfants. Ces étapes transitoires sont importantes pour leur construction et sont surtout des phases pendant lesquelles ils sont plus réceptifs à certains apprentissages. Il est donc important de leur proposer un environnement épanouissant, des activités et des jeux en adéquation.

  • Petite enfance de 0 à 6 ans. À cet âge l’enfant est une véritable éponge, il va affiner ses perceptions sensorielles, développer sa personnalité et apprendre à devenir autonome. Cette période primordiale est idéale pour lui proposer des jeux faisant travailler la mobilité fine de ses mains et l’éveiller au monde. Grâce aux jeux, il va acquérir facilement de multiples connaissances (langage, écriture, lecture, mathématiques, culture…).
  • Enfance de 6 à 12 ans. Il développe son esprit et affine sa personnalité. Les jeux vont l’aider à devenir plus responsable, autonome, logique et lui permettre d’aller plus loin dans la découverte des connaissances et de l’univers qui l’entoure.
  • Adolescence de 12 à 18 ans. Les jeux vont l’aider à socialiser et l’amener en douceur vers la phase de maturité (18 à 24 ans) pour devenir adulte.

Des jeux sécurisés adaptés aux enfants

Les jeux Montessori sont parfaitement adaptés à la morphologie des enfants (poids, forme, matière…). Pour ce faire, cela passe aussi par des finitions impeccables garantissant la sécurité des enfants qui les manipulent.

Des jeux conçus pour piquer la curiosité des enfants

Ils sont colorés et attrayants afin de donner envie de les utiliser de manière spontanée. Ces caractéristiques permettent de répondre à l’un des fondamentaux de la pédagogie qui est de leur donner le désir d’apprendre. L’objectif est de développer la curiosité des enfants afin qu’ils puissent les manipuler le plus longtemps possible. Ils pourront ainsi éveiller leurs sens ou travailler leur motricité en parfaite autonomie.

Des jeux pour faciliter l’autocorrection et l’autonomie

Pour inviter les enfants à l’autonomie, les jeux Montessori sont caractérisés par leur facilité à permettre l’autocorrection. L’enfant va découvrir chaque élément par lui-même et avancer, parfois en se trompant, du plus simple au plus complexe. Il va évoluer jusqu’à comprendre le fonctionnement intrinsèque de chaque objet dans une démarche qui s’apparente à celle du chercheur ou du scientifique. Le jeu support de son apprentissage l’amènera à acquérir les principales connaissances et compétences en s’amusant. Les adultes (parents, éducateurs…) ne sont là que pour guider (si besoin) l’enfant dans ses apprentissages. Réussir par lui-même lui apportera une satisfaction et la confiance dont il a besoin pour grandir. Maria Montessori disait d’ailleurs que “toute aide inutile est une entrave au développement de l’enfant.”

Il ne s’agit pas uniquement de jeux mais d’outils d’aide à la vie, des guides de développement adaptés à chaque besoin ou compétences à acquérir.

 

Comment bien utiliser le matériel Montessori ?

Vous avez choisi des jouets Montessori pour stimuler au mieux votre enfant ? Mais comment lui présenter, comment les ranger… en bref comment utiliser les jeux Montessori de manière optimisée ? Dans la pédagogie Montessori, chaque étape est importante. L’objectif est toujours de donner envie à l’enfant de se servir régulièrement du jeu en vue qu’il puisse acquérir les compétences ou savoirs associés. Les consignes ne sont pas compliquées pour les parents et peuvent se résumer en quelques points.

Laissez votre enfant choisir librement son jeu

C’est la base de la pédagogie ! Il doit pouvoir choisir quand et avec quoi il veut jouer. L’idéal est de lui proposer plusieurs jeux (au moins deux) adaptés à son âge en libre accès. Laissez-le découvrir chaque jeu (textures, couleurs, formes…) avant de lui en proposer d’autres. C’est aussi à lui de décider combien de temps il va jouer.

Proposez-lui des jeux complets en parfait état

Qu’il s’agisse d’un puzzle ou de tout autre jeu, il ne doit manquer aucune pièce afin qu’il puisse avancer et s’autocontrôler. Pour être motivé et prendre plaisir à les utiliser, il doit aussi être attiré par l’objet. Oubliez les jeux cassés ou aux couleurs passées. Pour les plus petits qui portent les objets à la bouche, les jeux devront être lavés à l’eau avant utilisation.

N’intervenez que si votre enfant en exprime le besoin

N’oubliez pas que dans la pédagogie c’est l’enfant qui décide et que l’enjeu est de développer son autonomie. Si vous lui montrez tout ou que vous en faites la moitié cela n’aura pas grand intérêt. Il aura sans doute besoin de vous pour démarrer l’activité puis de moins en moins et c’est d’ailleurs le but ultime.

Laissez-le se concentrer et avancer à son rythme

Si vous venez voir toutes les minutes s’il a avancé ou terminé sa construction vous risquez de le distraire. Encore une fois, il doit faire ses expériences et apprendre par lui-même. Ce n’est pas parce que votre aîné a compris tout de suite le fonctionnement du jeu que le puîné en fera de même au même âge. La bienveillance est au cœur de la pédagogie, à vous de l’être aussi pour que votre enfant puisse grandir sereinement.

Préparez-lui des espaces adaptés

Pour que votre enfant puisse apprendre seul, il doit idéalement être dans un environnement adapté à chaque activité. Un coin lecture au calme, une zone plane pour faire des constructions… toutes les familles n’ont hélas pas la possibilité de faire une salle de jeu avec des espaces délimités. L’idéal est d’impliquer vos enfants dans le choix des emplacements. Il préfère lire dans le couloir ? Qu’à cela ne tienne, installez-lui une étagère et un banc adapté à son âge. Il demande à dessiner à vos côtés pendant que vous cuisinez ? C’est même une excellente idée car il va encore apprendre en cherchant à vous imiter ! Les espaces doivent si possible être ouverts afin qu’il puisse interagir quand bon lui semble.

Le rangement est un jeu d’enfant !

Dès qu’il comprend les consignes, suggérez-lui de ranger (par catégories, par couleurs…), mais laissez-le faire son organisation fine. Le bon rangement est celui qui lui permettra de retrouver facilement ses jouets. Ne le forcez pas, motivez-le, c’est bon pour son développement et son autonomie. Cette étape lui permettra aussi d’apprendre la logique, la persévérance et le goût du travail bien fait. Au fil des années, votre enfant va affiner son organisation avec des codes (symboles, chiffres…) pour arriver à des étiquettes comme les grands. Pour ce faire, les étagères et bacs doivent bien évidemment être adaptés à son âge et à sa taille.

Pratiquez la rotation des jeux Montessori

C’est simple, il suffit de remplacer périodiquement les jeux de votre enfant et en priorité ceux qui l’intéressent le moins. Avec cette technique, votre enfant aura l’impression que c’est chaque semaine son anniversaire ! La sensation de nouveauté va développer sa curiosité et le changement tuer l’ennui. Mieux, en faisant tourner les jouets vous l’inviterez aussi à prendre l’habitude de ranger.

 

Comment sont fabriqués les jeux Montessori ?

Comme tous les parents, vous avez certainement envie de savoir ce que vous achetez et ce que vous donnez à vos enfants. Comment savoir si le jeu sélectionné s’inscrit parfaitement dans la méthode ? Comment sont fabriqués les jeux Montessori pour garantir la sécurité des enfants dès la naissance ?

Le bois une matière sensorielle par excellence

Ce qui caractérise les jeux associés à la pédagogie Montessori c’est qu’ils sont pour la plupart en bois. Ce n’est ni un hasard ni pour s’inscrire dans l’ère du temps des jouets éco-responsables ! Vous l’avez compris, avec Maria Montessori tout est étudié pour favoriser le bien-être, la sécurité et le développement des enfants. Le bois est une matière noble, vivante, esthétique qui apporte des émotions et facilite l’éveil. Léger, résistant, durable, facile à travailler… ses qualités intrinsèques sont infinies.
De 0 à 6 mois, le bébé va mâchouiller et toucher le bois de ses hochets. Doux, lisse, chaud… il va découvrir les textures et les odeurs en même temps que la coordination des mouvements. Dès 6 mois, c’est en manipulant les pièces de puzzle et les chiffres en bois qu’il ressentira les bienfaits de cette matière naturelle. Il sera aussi fasciné par le bruit particulier des blocs de construction qui s’entrechoquent sans avoir aucune crainte de les casser.
Les jeux d’extérieur en bois (draisienne, balançoires…) sont conçus pour résister à des générations d’enfants turbulents et aux intempéries. Les jeux intègrent aussi des éléments en métal au toucher lisse et sont peints avec des couleurs vives sans danger.

Les fabricants agréés par l’AMI

Afin que les jeux correspondent en tous points aux recommandations de la pédagogie, l’Association Montessori Internationale (AMI) “veille au grain”. Seuls trois fabricants dans le monde ont obtenu son agrément, Nienhuis (qui a des usines aux Pays-Bas, aux USA et en Asie), Gonzagarredi (Italie) et Matsumoto Kagaku (Japon). Ils ont le savoir-faire et ont toutes les certifications (ISO 9001, ISO 14001…). La chaîne de fabrication est ultra-contrôlée (aspect, solidité, couleurs…) et la plupart des jeux sont garantis 100 % en bois certifié FSC®. Ce label garantit que le bois est issu d’une exploitation forestière légale, disposant d’une gestion durable.

Conseils et astuces pour bien choisir vos jeux ?

Par âge, par type d’activité, par prix, par site, par marque, par provenance… finalement, comment choisir des jeux Montessori ? Toutes les solutions et critères de recherche sont bons pour trouver les jeux qui plairont à vos enfants.

Choisir un jeu Montessori en fonction de l’âge

Chaque jeu imaginé par Maria Montessori répond à la problématique d’une période sensible. Il est donc bien souvent aisé de s’appuyer sur les âges ou la période mentionnée sur chaque jouet (0-6 ans, 6-12 ans…). Pour les enfants de moins de 6 ans aux besoins ultra-spécifiques, l’idéal est de suivre les consignes fines des pédagogues. De 0 à 6 ans ce sont par exemple les périodes sensibles de l’ordre, du langage et du raffinement sensoriel. De 0 à 5 ans, ils passent par la période sensible du mouvement, de 2 ans ½ à 6 ans celle du développement social ou encore entre 1 et 2 ans, celle des petits objets. De 0 à 6 ans les jeux vont aider les enfants à affiner toutes ces perceptions et compétences.

Par activité

Il y a les incontournables comme les puzzles de formes, la tour rose avec ses 10 cubes en bois à empiler, les livres d’éveil sensoriel… Il y a les jeux d’éveil, ceux pour apprendre, les jeux de loisirs, les jeux d’extérieur, les meubles/jeux… la liste est longue. Pour développer leurs sens, l’idéal est à nouveau de choisir selon ce qui intéresse vos enfants.
Votre enfant a l’âge ou ressent l’envie d’apprendre ? Les jeux de laçage, les lettres rugueuses ou le boulier pour compter et acquérir une logique mathématique sont parfaits. Avec l’horloge éducative il va apprendre à lire l’heure et prendre conscience du temps. La table de multiplication, le plateau de fraction, le sudoku Montessori lui permettront d’aller plus loin. Dès 6 ans il va développer ses capacités de mémorisation et sa concentration.

Pour les bébés, il s’agira d’apprendre à attraper les objets grâce aux hochets en bois ou à la balle de préhension.
Il veut construire et créer ? Les tours, les circuits, les boîtes de perles… sont parfaits. Il veut faire comme vous ? Choisissez-lui des jeux de rôles (boîte à outils, set tablier de Jardinage, service à thé ou légumes à découper en bois…) parfaits pour acquérir des compétences pratiques. Il apprendra aussi à interagir avec les autres et à partager.

Où acheter un jeu Montessori et quel budget prévoir ?

Les jeux estampillés Montessori sont nombreux et différentes enseignes en proposent dans leur catalogue. Le nom fait vendre mais attention, Montessori n’est ni un label réglementé ni une marque déposée ! Il faudra donc rester vigilants et choisir des sites professionnels sécurisés ou des chaînes reconnues (Fnac, Nathan, Nature et découvertes, Grande Récré…). Vous en trouverez même aux rayons jouets des grandes surfaces (Carrefour, Auchan, Lidl…). Vérifiez leur origine et s’ils disposent d’un livret explicatif réalisé par un spécialiste Montessori. Vous en trouverez pour tous les budgets (dès 10 € pour un hochet en bois).
Et comme aucun enfant ne doit être laissé sur le bord du chemin, sachez que vous pouvez aussi fabriquer vos jouets Montessori. Vous trouverez de nombreux tutos DIY sur YouTube et sur les réseaux.

Vous avez un cadeau de naissance à faire ? Vous cherchez un jeu pour votre enfant ?
Pour ne jamais vous tromper, choisissez toujours un jeu Montessori.
Vous ne savez vraiment pas quoi sélectionner ? Choisissez l’un des best-sellers.

paradis du jouet logo
Inscrivez-vous à la newsletter & recevez -10 % sur votre première commande

Profitez-en !